Les huiles essentielles ne datent pas d’hier

0
314
histoire huiles essentielles

Si aujourd’hui, les huiles essentielles sont de plus en plus populaires, ce qu’ignorent la plupart des gens c’est que c’était déjà le cas il y a quelques siècles voire plusieurs millénaires. Retour sur les origines historiques et sur le parcours des huiles essentielles.

En Égypte

Les premières traces historiques des huiles essentielles se retrouvent en Égypte. Des papyrus de cette époque font état de leur utilisation autour des 4500 avant J.C, selon l’estimation des experts.

Cette Égypte va se servir des vertus des huiles essentielles pour améliorer ses techniques en médecine, en parfumerie et en cosmétique. Mais là où l’Égypte va réellement se démarquer, c’est dans la découverte et le développement de techniques d’embaumement des corps. En effet, les croyances populaires égyptiennes relataient qu’une fois mort, on se retrouvait dans l’au-delà et qu’il fallait que le corps soit dans le meilleur état possible afin que le mort puisse continuer son périple spirituel. Et encore une fois, c’est grâce aux huiles essentielles que les Égyptiens ont pu embaumer leurs morts de manière à ce que les corps soient conservés en bon état, et ce, même après des siècles, comme l’attestent les découvertes archéologiques des précédents siècles.

En Chine

Après un passage bref au Moyen-Orient vers -4000, c’est en Chine que les huiles essentielles débarquent. Bien que n’étant pas les précurseurs dans le domaine des huiles essentielles, la Chine a le mérite d’être la première à vouloir coucher sur papier leurs points positifs. C’est ainsi que l’ouvrage de l’empereur Cheng Non liste et décrit une centaine de plantes qui peuvent être utilisées sous la forme d’huiles essentielles.

Le dernier ouvrage chinois célèbre de cette époque est le traité de Confucius sur les différentes manières de booster sa vie sexuelle et sa libido grâce à l’utilisation des huiles essentielles.

Aux Amériques

Sur le continent américain, les huiles essentielles sont utilisées par les populations autochtones, et ce, plusieurs siècles avant l’arrivée des premiers explorateurs européens (aux alentours de -1000). Les vestiges laissés par les civilisations aztèques, incas, mayas font état de cette utilisation dans le cadre de la médecine.

Des siècles plus tard, les Amérindiens, plus exactement les Apaches et les Cheyennes, vont eux aussi utiliser les huiles essentielles dans le cadre de la médecine et de la spiritualité.

L’Empire Romain

150 après Jésus-Christ, l’empire Romain s’empare de l’utilisation des huiles essentielles, qui étaient jusque-là l’apanage des peuples Grecs. Les bonnes odeurs de ces huiles poussent l’empire à penser à la création de parfums.

La naissance de l’aromathérapie

Après l’Empire Romain, les huiles essentielles vont être utilisées de différentes façons dans le Moyen-âge, mais aussi à l’époque de la Renaissance et à celle de la Révolution Française. Il faut attendre le XXe siècle pour que le terme d’aromathérapie soit créé par le chercheur René-Louis Gattefossé.

En 1910, à la suite d’une explosion de laboratoire qui lui crée plusieurs brulures, il découvre par accident les vertus thérapeutiques des huiles essentielles. Il décide alors de les étudier : un livre nommé « Aromathérapie » voit alors le jour en 1931.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here