Qui peut utiliser les huiles essentielles ?

0
248

Plus qu’une tendance, les huiles essentielles font désormais partie des pratiques et usages contemporains. Un fait qui s’explique par le succès important rencontré par ces produits. Si aujourd’hui il est facile de se procurer un flacon d’huiles essentielles, il ne faut pas oublier de garder à l’esprit que ce sont des produits dont les composants sont hautement actifs et qui, de ce fait, peuvent également être toxiques. Il est alors normal de se demander si ces huiles essentielles peuvent être utilisées par tout le monde. Une interrogation à laquelle cet article informatif essaye d’apporter des réponses.

Les adultes

Les adultes sont les premières personnes qui peuvent utiliser les huiles essentielles. Et il est important de rappeler que ces huiles peuvent avoir des effets bénéfiques et thérapeutiques sur l’organisme. Les adultes utilisent les huiles essentielles de plusieurs façons :

  • Par diffusion dans l’air
  • Par voie orale (ingestion directe ou par le biais de l’alimentation)
  • Par la voie cutanée (massage par exemple).

Même si l’organisme adulte est solide, il convient de respecter les doses pour éviter de provoquer des effets secondaires ou non désirés. 

Les femmes enceintes

enceinte utilisation  des huiles essentiellesCertaines huiles essentielles peuvent être bénéfiques pour la femme enceinte. C’est par exemple le cas de toutes les huiles essentielles qui aident à lutter contre les nausées (huile essentielle de citron, huile essentielle de menthe poivrée, pour ne citer que celles-là).

Tout comme dans le cas des autres adultes, la femme enceinte se doit d’utiliser les huiles essentielles avec prudence et en respectant certaines règles. C’est ainsi que par exemple, toute utilisation avant le troisième mois de la grossesse sera à proscrire, car avant ce délai, le fœtus se révèle être très fragile et l’ingestion des huiles à ce stade peut s’avérer dangereuse pour lui.

Les enfants

La troisième tranche d’âge concernée par l’utilisation des huiles essentielles se trouve être celle des enfants. Fragiles, nos bouts de choux peuvent eux aussi bénéficier des effets positifs de ces huiles, mais à une condition formelle : l’interdiction de les utiliser sur un enfant âgé de moins de trois ans.

En plus de ça, il faudra non seulement respecter les doses, mais aussi considérer le fait que pour les enfants de cette tranche d’âge, certaines huiles essentielles doivent être utilisées avec un avis médical voire une ordonnance du médecin en charge (par exemple huile essentielle de mélisse et huiles essentielles de lavande aspic).

Les bébés

Et enfin, nous terminons notre parcours par les plus petits et les plus fragiles d’entre nous : les bébés. En ce qui les concerne, même si elle peut arrêter les diarrhées, les fièvres et rendre moins douloureuse la poussée des dents, l’utilisation des huiles essentielles doit se faire avec grande prudence :

  • Premièrement, seules certaines huiles essentielles sont autorisées par la médecine à être utilisées sur les bébés
  • Deuxièmement, le bébé doit être âgé d’au moins trois mois.
  • Et enfin, il faut toujours vérifier en procédant au test sur le coude que le bébé n’est pas allergique à l’un des composants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here